• image1
  • image2 titre2
  • image3 titre3
  • image4 titre4
  • image5 titre5
  • image6 titre6
  • image7 titre7
  • image8 titre8
  • image9 titre9
  • image10 titre10
  • image11 titre11
  • image12 titre12
  • image13 titre13
  • image14 titre14
  • image15 titre15
  • image16 titre16
  • image17 titre17










Programmation


photo1

Offshore Quartet



Suite logique du projet «Offshore Trio» (Callac Pellen Ziad), le groupe continue ses aventures en intégrant Sylvain Barou, multi instrumentiste, aussi à l’aise dans les groupes celtiques qu'orientaux et aussi chercheur infatiguable d’univers onirico-électroniques.

L’idée est d’insister sur le mélange entre improvisation et thématique traditionnelleet ainsi former un tourbillon d’influences, autant bretonnes que maghrébines en passant par le jazz.

On retrouve des sonorités «electro-ambient» issues des «multi-effects» de la flûte tel un Jon Hassell ou un Robert
Fripp, mais également des «pellénades» du guitariste.

Comme dans le groupe «Celtic Procession» (Callac, Ziad, Barou), la part belle est faite aux mélodies bretonnes, à la danse bretonne.

Offshore c'est la recherche de nouvelles couleurs, de nouvelles solutions rythmiques pour la transe créant ainsi des passerelles entre les univers des musiciens du quatuor.

Jacques Pellen : Guitares - Sylvain Barou : Flûtes, Fx - Karim Ziad : Batterie - Etienne Callac : Basse









Spontus & Manu Sabaté



photo2

Danser, oui ! C'est ce que l'on ressent en entendant cette musique.

Danser les yeux rivés vers la scène comme quand on écoute un bon vieux concert de rock,
ou danser en cercle en regardant la foule mouvante.

Spontus c'est se laisser accueillir par cette musique généreuse, inventer des pas, s'amuser, se perdre, essayer d'apprendre les pas traditionnels par ce que votre voisine propose de danser comme cela... s'approcher de la scène, écouter en se tenant la main, improviser un mouvement libre parce que les musiciens improvisent sur scène …

Aux quatre coins de la vieille Europe, de jeunes musiciens questionnent leur patrimoine, et démontrent au quotidien qu'il est possible de ré-inventer la musique du passé pour mieux vivre le monde actuel.

Manu Sabaté et les musiciens de Spontus se sont rencontrés lors d'un festival au Pays basque en 2010.
Ils se réunissent aujourd'hui autour d'un répertoire de musiques de Bretagne jouées à la Gralla.

Manu Sabate : Gralla (hautbois), clarinette basse - Hugo Pottin : batterie - Alan Paranthoën : violon
Youen Paranthoën : accordéon diatonique - Erwan Bérenguer : guitares - Yann Le Bozec : basse, contrebasse








https://fr-fr.facebook.com/SpontusCollectifklam/
photo3

Le Normand/Pinc



Tous deux baignés très tôt dans la musique bretonne, avec en commun une passion pour les vieux standards de
swing, c'est en 2012 que les routes de RONAN PINC et MORWENN LE NORMAND se rejoignent.


Après avoir pris du plaisir à travailler ensemble sur divers projets, tantôt swing, tantôt trad, créer un duo à leur image s’est présenté comme une évidence.


Ronan Pinc, bien que violoniste, y joue aussi du violoncelle, instrument pratiqué il y a une vingtaine d'années "à la maison", et qu'il décide maintenant de faire monter sur scène...


Spontanément sous la pression de sa complice, Morwenn, qui "swingue" le breton comme personne,qui éclaire de sa voix lumineuse et de sa plume enjôleuse ce nouveau répertoire, presque exclusivement dans sa langue bretonne qu'elle affectionne (répertoire composé quasi intégralement de créations originales du duo).


Au menu de cette goûteuse "cuisine" : Musique à écouter en concert, ou à danser dans les festoù-noz…
Un délicieux mélange de saveurs et de couleur.

Morwenn Le Normand : chant, percussions, boucles, écriture, composition

Ronan Pinc : Violon, violoncelle, boucles, écriture, composition


http://morwennlenormand.sonam.bzh/morwenn-le-normand-ronan-pinc/

Bonga



photo4

Avec son dernier album Recados de Fora (messages d’ailleurs), Bonga raconte un parcours fascinant à travers plusieurs époques et plusieurs continents.
Les liens entre le Portugal et l’Angola, libéré du joug colonial en 1975 mais aussi son amour du Cap-Vert, avec l’océan Atlantique en fil d’Ariane.


Du semba au fado, en passant par la morna, la voix délicieusement éraillée du chanteur mythique évoque ses années de jeunesse, son initiation à la musique par son père pêcheur et accordéoniste, son amour pour le semba, symbole de l’identité angolaise, ses nuits à São Vicente, l’île de la grande Cesária…


La voix cassée et caressante, toujours doublée du dikanza, ce bambou frotté avec une baguette, Bonga reste fidèle à lui-même, un vieux sage qui fait aussi danser le public.


Bonga : chant, congas, dikanza - Betinho : guitare - Hernani Pinto Lagrosse : basse

Ciro Lopes : accordéon - Djipson : batterie


https://myspace.com/bongaangola
photo5

Jupiter & Okwess



Découvert en 2006 grâce à Jupiter’s Dance, documentaire consacré à la nouvelle scène musicale de Kinshasa dont il est l’une des figures emblématiques, Jupiter Bonkodji sera de retour le 3 mars prochain avec « Kin sonic ».

Nouvel album ponctué de prestigieuses collaborations telles que Warren Ellis (fidèle de Nick Cave au sein des Bad Seeds), Damon Albarn (Blur) ou encore 3D (Massive Attack) qui a réalisé l’artwork de l’album.

Passeur de transes et authentique alchimiste tradi-moderne, propulsé par son groupe Okwess International, Jupiter continue d’explorer l’immense richesse des rythmes traditionnels congolais à travers lesquels il fait passer la stridence électrocutante du rock, et dont chacun des textes abrite la sagesse d’un bienveillant.







https://fr-fr.facebook.com/JupiterAndOkwess/

Beat Bouet Trio & Fabs



photo6

Trois garciers pour un son à la frontière entre la musique bretonne à danser et le hip-hop.
Imaginez… un bal breton, métissé de rap US, influencé par le raggamuffin des années 80, avec des textes engagés, ça fait rêver non ?

Pour comprendre la démarche du Beat Bouet Trio il faut remonter aux années 90, dans la campagne de Ploërmel. Dans le bus scolaire, vous vous souvenez que les sièges du fond étaient toujours occupés par les trois mêmes. Ils faisaient du bruit, écoutaient NTM, Eminem ou encore Saïan supa Crew et racontaient des histoires incroyables.
On parlait de mobylette, de filles, de graff et de hip-hop, en français ou en patois.Ben oui, parce que ces trois là, venaient de la campagne et parlaient un langage à eux, entre gallo, français et « US englich ».

Dans les années 2000, ils ont grandi (mais pas trop quand même) et tout naturellement, les trois sont devenus musiciens.
Ils chantent des chansons apprises avec leurs papys, mais sur un fond hip-hop ou raggamufin.
Vanao est à l’accordéon, T Burt au human beat box et Faya Gur à la voix, pour mener un bal hip-hopulaire décalé et intergénérationnel.

Dans le car scolaire, on faisait pas les choses à moitié.

Faya Gur : Chant - Vanao : accordéon - T Burt : Human Beat Box - Fabs : Chant


http://beatbouettrio.wixsite.com/beatbouettrio
photo7

Titom



Le projet TiTOM est une création musicale basée sur les compositions de Thomas Lotout, sonneur de bombarde.
L'énergie et le swing sont les maîtres mots du projet.
TiTom fait le pari de sortir la bombarde de son contexte habituel pour en faire un instrument tourné vers les musiques actuelles.

Aujourd'hui la formation réunit sur scène Gaetan Grandjean (bouzouki,/Alan Stivell), Stéphane De Vito (basse/Ar re Yaouank), Yannig Alory (flute/Carré Manchot), Jean Christophe Boccou (Batterie/Glaz-Nolwen Korbell) et Thomas Lotout (Bombarde).
L'objectif est de partager avec le public une musique innovante, d'inspiration personnelle, basée sur une rythmique rock et aérienne.

Fort de multiples expériences (au sein de formations comme Loened Fall, Kerlenn Pondi, Orchestre Symphonique de Bretagne, Winaj'h, Diaouled Ar Menez, bagad Panvrid, Carré Manchot, Akiyo Ka Guadeloupe, Taÿfa celto kabile, Alihan Samedov Azerbaïdjan, Jordi Molina Catalogne, les frêres Lotout, Yann Lem blues, etc...) Thomas Lotout signe en 2010 son premier album solo sous le nom de TiTOM.
« Un cri dans l'ébène » fait pendant quelques semaines la Une de Itune France et Canada et celle de musicme.com. Les critiques sont unanimes sur le projet qui s'offre de beaux concerts. Le disque est aujourd'hui épuisé.

Quelques scènes: Festival de Cornouaille, Festival interceltique de Lorient, Mardis de Morgat, les Tardives, Festival de Corbeyrier (Ch), Sauga folk festival (Esp) Brintaal celtic fok festival (It), festival Het Lindeboom, festival Yaouank...

En décembre 2011, c'est "second souffle" qui sort, l'ambiance y est plus rock, les riffs tirées au cordeau sur un groove rythmique explosif, une bombarde qui virevolte sur des accents irlandais.
Le disque est présenté sur France Inter et obtient en 2012 le grand prix du disque de musique bretonne décerné par Produit en Bretagne.
L'émission de télévision "échappées belles" sur France 5 consacre un sujet sur TiTom et le présente comme le groupe du moment en Bretagne.

Un troisième album "les égarés" aux accents folk/rock progressif sort en octobre 2013.
Annie Ebrel et Farid Aït Siameur sont venus poser leurs voix sur le projet.
L'album est considéré par l'écrivain , Arnaud Choutet, spécialiste et chroniqueur, comme l'un des disques marquant de la musique bretonne.

Aujourd'hui, avec son tout nouveau quatrième album studio "ken ha ken"(tant que tant) sortie en février 2016, TiTOM vous fait danser et vous embarque à nouveau dans son univers coloré, débridé et poétique.

Gaetan Grandjean : bouzouki - Stéphane De Vito : basse - Yannig Alory: flute
Jean Christophe Boccou : Batterie - Thomas Lotout : Bombarde






https://www.titom.fr/

Yann Fañch Kemener Trio



photo8

Né de la rencontre avec le chanteur Yann-Fañch Kemener, l’accordéoniste Erwann Tobie et le guitariste Heikki Bourgault, ce trio est la réunion de deux générations d’artistes, aux univers musicaux différents, qui se rejoignent autour de leur origine musicale : la musique bretonne.

Ensemble, ils réinventent une nouvelle forme de kan ha diskan - chant à
répondre avec tuilage spécifique du Centre-Bretagne - où la voix vient dialoguer entre les
mélodies et harmonies des deux instruments.

D’une simplicité déconcertante dans l’exécution, affirmant une grande maîtrise, leur
musique a l’élégance de respecter la tradition et de lui insuffler un vent de légèreté aux
sonorités nouvelles.

Yann-Fañch Kemener : chant - Erwann Tobie : accordéon diatonique - Heikki Bourgault : guitare


http://yfkemener.com/
photo9

Noguet/Barou/Conq



Sylvain Barou, Yannig Noguet, et Roland Conq, se connaissent et se croisent depuis plus de 20 ans dans différents projets.


Aujourd'hui, dotés d'une grosse envie commune de jouer ensemble, ils décident de créer ce trio, et nous proposent un répertoire de fest-noz "béton", fait en grande partie de leurs propres compositions, mais également de morceaux traditionnels qu'ils affectionnent… Le tout avec un goût prononcé pour les thèmes à la fois énergiques et mélodiques.

L'accent est aussi mis sur les arrangements, pensés en groupe, ainsi que sur la recherche d'un son bien à eux, signature de cette nouvelle formation.

Un trio assurément énergique, par trois pointures de la scène bretonne actuelle.
Un plaisir évident à se retrouver ensemble pour jouer, plaisir qui plus est communicatif car, pour eux, la musique est d'abord un partage !

Sylvain Barou : flutes, Fx - Roland Conq : Guitare - Yannick Noguet : accordéon








Quaus de Lanla



photo10

C’est en explorant le répertoire et les pratiques de chant à danser en Auvergne et Massif Central que se sont rencontrés les 3 chanteurs


Eric Desgrugillers, Sébastien Guerrier, et Didier Décombat, convaincus que « faire danser à la voix » c’est sacrément efficace, ils créent en 2012 Quaus de Lanla.


Ce trio reprend bourrées, scottichs, mazurkas, polkas … S’appuyant sur l’interprétation, le phrasé, les appuis de chaque air à danser, leurs voix se répondent, s’enroulent, se percutent pour soutenir l’énergie de la danse.


Ils proposent un Bal à la Voix (en français et occitan) singulier et novateur.



Eric Desgrugillers : Chant - Sébastien Guerrier : Chant - Didier Décombat: Chant


https://www.quausdelanla.com/
photo11

Sérot/Janvier



Aujourd’hui reconnu comme les précurseurs d’un retour des musiciens parmis les danseurs, les sonneurs mobiles du Couple Sérot/Janvier sont devenu une valeur sûre des festoù-noz.

Sans cesse à peaufiner et explorer les éléments qui leurs permettent de mettre en connection publics, danseurs et musique pour que cela devienne un élément unique, qui se laisse transer lorsqu'il est en phase.

Le couple dépasse désormais les 200 prestations depuis 2009, allant du Festival Yaouank à celui des Castagnades (Ardèche), de Brest à Paris, du Festival Le Voyage à Nantes au Festival Interceltique de Lorient, du Salon de l’Agriculture au festival métal de St Thurien.

Mathieu Sérot : bombarde - Philippe Janvier : Biniou


https://www.mathieu-serot.com/couple-serot-janvier

Zoñj



photo12

Autour de la musique à danser Baptiste, Elouan et Liam reprennent, composent, réadaptent et développent à leur goût les mélodies de toute la Bretagne.

Et quel goût ! Zoñj séduit le public en proposant un univers coloré qui ne pourra que vous obliger à rejoindre la danse.

Plongez au cœur de l'osmose que propose le trio flûtes, violon et guitare. Jeunesse, fougue et passion. Une douceur musicale pour vos oreilles, et pour vos pieds un régal. Zoñjez-y...

Baptiste Barbier : flûte traversière - Elouan Le Couls : violon - Liam Roudill : guitare


https://fr-fr.facebook.com/zonjbzh/
photo13

Ampouailh



Bien qu'ils aient choisi ce nom d'Ampouailh (Chenapans), ces musiciens n'en sont pas moins sérieux.
Originaires du Centre-Bretagne pour la plupart, ils puisent leurs airs dans le répertoire des sonneurs et chanteurs de cette région.

De par le regard et les arrangements qu'ils apportent à cette musique, ils s'inscrivent dans le sillage de leurs prédécesseurs.
Ils y apportent une couleur nouvelle et originale et nous donnent à entendre un aspect du dynamisme musicale de la Bretagne.


Simon Lotout : Bombardes - Mickaël Derrien : Saxophone - Thibault Lotout : Accordéon
Heikki Bourgault : Guitare- Gwylan Meneghin  : Basse



https://www.ampouailh.com/

Hamon/Martin



photo14

Figures majeures de la musique bretonne à danser, Erwan Hamon et Janick Martin affichent depuis 25 ans un penchant avéré pour les chemins buissonniers.

L’univers musical qu’ils ont dessiné, alliant virtuosité, musicalité et sensibilité autorise les plus grandes plages de liberté.
Rarement l’association accordéon-bombarde (ou flûte traversière) n’avait atteint un tel degré d’élégance et de subtilité.

Un sens du propos musical hors du commun, une maîtrise du timbre et une créativité qui leur vaut toujours la note juste et bonne, celle qui vient à point dans l’art et la manière.
Sensible et sauvage, composée et improvisée, la musique du duo Hamon-Martin est un modèle d’équilibre, d’ajustement musical.

Ensemble, on les retrouve également au sein du Hamon-Martin Quintet ou plus récemment avec Annie Ebrel et l’Orchestre Symphonique de Bretagne.
Erwan Hamon accompagne également régulièrement le sonneur Erwan Keravec et fait partie notamment des groupes Katé-Mé, Collectif Jeu à la Nantaise et Skeduz.
Janick Martin quant à lui est aussi membre du Jacky Molard Quartet, de N’Diale (Jacky Molard Quartet & Foune Diarra Trio) et plus récemment du Trio Feule Caracale avec Christian Maës et Etienne Gruel.


Erwan Hamon : Flûte, bombarde - Janick Martin : Accordéon


http://duohamonmartin.com/
photo15

Blain/Leyzour



Claire Leyzour (violon) et Guillaume Blain (guitare, chant) jouent ensemble depuis 1995.
Ces ex-membres du groupe de fest-noz Emsaverien, dont la notoriété au sein du milieu trad/folk a dépassé les frontières de la France, ont réussi l’exploit de distiller l’énergie et la musicalité d’un groupe dans un duo qui fait danser les foules.

Car il faut les voir sur scène ! Avec intelligence et justesse, ces deux-là font sonner leur répertoire varié comme personne et sont capables de satisfaire les danseurs les plus exigeants.
De par leurs origines, un accent particulier est mis sur les danses du Pays Nantais, mais l’ensemble des terroirs bretons est représenté.

Ils s’accordent même des petites escapades en Centre France ou plus proche d’eux, en Vendée, et c’est maintenant dans toute la Bretagne et ailleurs que l’on succombe à ce duo simple et irrésistiblement sympathique.

Claire Leyzour : Violon - Guillaume Blain : Chant, guitare


http://www.blain-leyzour.com/

Bagad Roñsed Mor (Lokoal Mendon)



photo16

Le Bagad Roñsed-Mor est basé à Locoal-Mendon (Morbihan).

Il a été créé en 1969 par Alan Le Buhé et fait partie des bagadoù les plus titrés en Bretagne (4 titres remportés en 1990, 1993, 1999 et 2003). Son nom signifie hippocampe. Cet animal, que l'on trouve dans la rivière d'Étel, est le symbole du bagad.

Le bagad organise en mai un "trophée Roñsed-Mor" où les concours, concerts, spectacles, fest-noz et jeux divertissent d'agréables journées de festivités.

Il a publié de nombreux albums seul et a participé à des albums de Gilles Servat, Pascal Lamour, Denez Prigent, Pat O'May, Carlos Nuñez et Dan Ar Braz. Il a joué avec Alan Stivell, José Ángel Hevia, Michael Jones...


https://fr-fr.facebook.com/bagadronsedmor.locoalmendon/

Vendredi 2 Mars

À partir de 20h30 au Complexe Sportif



photo1

Offshore Quartet

photo2

Spontus & Manu Sabaté

photo3

Le Normand/Pinc

Samedi 3 Mars

À partir de 18h00



photo4

Bonga

photo5

Jupiter & Okwess

photo6

Beat Bouet Trio & Fabs

photo7

Titom

photo8

Yann Fañch Kemener Trio

photo9

Noguet/Barou/Conq

photo10

Quaus de Lanla

photo11

Sérot/Janvier

photo12

Zoñj

Dimanche 4 Mars

À partir de 14h00



photo13

Ampouailh

photo14

Hamon/Martin

photo15

Blain/Leyzour

photo16

Bagad Roñsed Mor (Lokoal Mendon)















Billetterie



Vente en ligne exclusive au Samedi 3 mars



Vente de billets en ligne












Infos Pratiques


Avants-Waroch


Toutes les animations et les concerts sont gratuits

Vendredi 2 Mars


Fest Noz/Concert : 7€

Stage Jeux Bretons pour Enfants : 2€.

Samedi 3 Mars


Gratuit l'après-midi

Concert/Fest-Noz 12€ à partir de 18h (Gratuit -12 ans)

Vente en ligne dans l'onglet "Billetterie"

Stages :

- Chant Gallo, Chant Breton : 12€ le stage / 5€ le repas
- Bourrée Auvergnate: 10€.
- Permis fest noz : gratuit

Inscription obligatoire au 02 97 61 80 21 ou par mail (adresse dans l'onglet "Contacts").

Dimanche 4 Mars


Fest-Deiz 7€ (gratuit -12 ans)

Fest-Deiz seul : 7€ (gratuit – de 12 ans)

Repas chanté + Fest-Deiz : 16€

Randonnée chantée gratuite

Buvettes et restauration

seront a votre disposition

durant tout le week-end.

Pour les personnes à mobilité réduite,

des bénévoles sont à votre disposition

pour vous permettre d’accéder à la grande salle.

Hébèrgement


Possibilité d’hébèrgement Résidence Ker Goh Lenn.

Zone d'activités Trehuinec 56890 Plescop.

Téléphone : 02 97 43 74 30.


(Cliquer sur la photo pour accéder au site internet de la résidence)


logoKergo
















Édition 2017

  • image1
  • image2
  • image3
  • image4
  • image5
  • image6
  • image7
  • image8
  • image9
  • image10